A l’Aube d’une nouvelle renaissance
Sur la pointe des pieds
Je me tends vers la surface
Fine pellicule de soie.


Ma tige s’agite,
Ma seule force provient
De mon envie de lumière.


Je pousse lentement,
Le temps n’a pas de
Consistance sur moi.


Fragile de par ma nature
Je suis puissante par ma motivation.
Je déchire les voiles de l’illusion,
Les obstacles deviennent des tremplins
Pour m’élever.


Gracile, je m’élance
Je gravis, j’ascensionne.


Tu ne peux pas avoir de pouvoir sur moi
Seules mes peurs me freinent
Mais je les observe, les toise, les brave
Puis les séduis, pour mieux m’en libérer.


L’obstacle n’est plus lorsqu’il devient une force.
Tu as également cette force en toi,
Tu doutes souvent car tu ne la reconnais pas
Ne recule pas, ne t’enfuis pas,
C’est l’appel de ton âme
Suis sa lumière
Ne te laisse pas éblouir par les mirages d’une perception de la réalité.
Suis le mouvement de ton cœur
Lui seul sait.

Stéphanie Nadji
Tous droits réservés