Je me suis échappée de l’agitation de la nuit et des nuits agitées.
J’ai passé du temps en tête à tête
les yeux dans les yeux avec mon propre reflet.
Je me suis révélée dans le mystère de ces terres inconnues.
J’ai goûté une dernière fois à ces souvenirs torturés
Et contemplé ce passé qui m’asphyxiait,
relu l’histoire sans l’interpréter
pour m’en éloigner.

Du bout des pieds presque timidement, mais avec courage
je me suis engagée sur ce chemin qui déployait
une infinie de potentialités.
Un immense champ à perte de vue à conquérir.
Cette quête qui parle de reconnaître son être authentique m’a surpris
par l’inattendu de ses découvertes.
Du connu à l’inconnu pour se rendre compte que rien n’est jamais su.
Un voyage sans destination finale
S’apercevoir qu’il n’ y a que des escales sur ce chemin sans fin
Rien à prévoir, si ce n’est que le chemin c’est toi.

Stéphanie Nadji
Tous droits réservés

 

Crédit photo@Isabella Mariana