Tu sais à quoi je pensais ?
Que si tu étais là, près de moi
Je me serais faîte prisonnière
De tes bras
J’aurais chuchoté à ton oreille
les idées folles que tu fais naître en moi.

Mon imagination vagabonde
lorsqu’elle effleure ton corps.

Un désert chaud
Un vent d’Afrique, sec
Un désir de se désaltérer à la source
La fraîcheur d’un oasis pour étancher ma soif

Derrière une dune
Remonter le sillon profond de tes bras nerveux.
Ne me demande pas de choisir Je veux TOUT
Une bouche vorace et des émotions
Des émotions et de l’amour
De l’amour et des étreintes
De l’attente et des retrouvailles

Le Soleil saharien m’aveugle et je cligne des yeux,
et pourtant, peu à peu sa ligne d’horizon s’éloigne
et la torpeur quitte mon être
L’ oasis n’était qu’un mirage, une simple illusion…

𝖂𝖎𝖙𝖍 𝖆𝖑𝖑 𝖒𝖞 𝕷𝖔𝖛𝖊 𝖆𝖓𝖉 𝕾𝖔û𝖑

 

Crédot Photo @