Je vous propose de découvrir avec ce texte et les trois prochains comment mes histories d’amour se sont transformées en leçons d’amour, comment sur un air de romance, j’ai grandi et spirituellement évolué
1ère leçon d’amour… la Solitude !
L’amour est de toutes les conversations.
Selon les circonstance, on le fuit ou on lui court après cependant l’amour reste un des principaux sujets de notre vie.
De toutes les conversations, il est de toutes les intrigues, trahisons, égarements, jeux de séduction et d’illusions, l’amour m’ a fait rêver et pleurer aussi … Et mon âme romantique a plus d’une fois été aveuglée par le manque d’amour en moi.
Mes histoires d’amour ont été un bon enseignant et m’ont réellement fait grandir. De prises de conscience à des leçons de vie, je viens ici, le cœur ouvert vous exposer ces leçons d’apprentissage.

1 ère leçon : du bruit à la solitude

En règle générale, la solitude a mauvaise presse, vous souvenez-vous de Bridget Jones ?
jeune esseulée, gauche, hésitante, qui noyait son chagrin et sa solitude dans des tonnes de pots de glaces Ben & Jerry.
J ’ai vécu les affres de la solitude, victime de ma propre déprime, je n’avais pas encore saisi à cette époque-ci la richesse de ces “tête à tête”.
Cette solitude si souvent décriée, rejetée a pris la forme d’une maladie à soigner, combien de fois l’ai-je rejeté jusqu’à comprendre les trésors cachées qu’elle revêtait et la richesse du dialogue intérieur qui pouvait être révélé dans notre silence intérieur.
J’ai été cette vagabonde cherchant refuge dans des relations amoureuses.
Une sans abri de l’amour, sans cesse à l’affût d’un banc, pour aller explorer l’inconnu.
Combien de fois n’ai-je pas écouté mon intuition qui comme un warning m’envoyait un signal de danger, m’indiquant que j’étais entrain de me perdre.
Progressivement, de conversations intimes en conversations intimes, des prises de consciences ont éclos et j’ai pu réécrire l’histoire sans jugements.
J’ai apprivoisé la solitude, m’en faisant une amie ou peut être est-ce elle qui m’a apprivoisée.
Dans tous les cas, c’est à travers cette solitude que j’ai pris le temps de poser un regard différent sur ma vie et mes relations amoureuses.
J’ai déchiré les voiles de l’illusion et j’ai tenté de comprendre pourquoi cette solitude me faisait tant peur, pourquoi je la redoutais, pourquoi je préférais perdre mon temps et ma santé émotionnelle dans des relations amoureuses foireuses.
La solitude, lorsqu’elle est vécue dans l’acceptation, devient un espace de recueillement, ou douceur et gentillesse envers soi sous tendent ces moments.
Un repli sur soi, un instant suspendu dans nos vies au rythme effréné.
Un temps pour observer la situation à partir d’un nouveau point de vue, dé-zoomer sur la situation et comprendre, être à l’écoute de ces émotions, révéler les attitudes qui se répètent.
Oser de ne pas remplir cette solitude de futilités mais l’accepter comme une allié , une amie qui nous tend la main, une amie prête à laisser le temps qu’il faut pour faire le point, pour faire un état des lieux, à mettre plus de conscience dans mes relations amoureuses.
C’est dans la douceur de cette solitude, là ou le temps n’a plus de prise que j’ai regardé le chemin parcouru, que j’ai refait le scénario de certains films sans censure ni critiques.
A partir de cette espace en moi, j’ai pu comprendre certains de mes choix et accueillir mes blessures de l’âme, un premier pas vers ma guérison.
C’est dans le silence de ma chapelle intérieure que je me suis reconnue et vu mes mécanismes et c’est dans cette solitude que j’ai décidé de me réconcilier avec moi même, d’accueillir ce changement en moi.
Au fur et à mesure, cette solitude est devenue ma terre d’accueil, mon île de sauvetage me débarrasser avec lucidité et sans jugements des conditionnements que je pouvais dorénavant modifier en moi, renoncer à nourrir cette douleur et prendre la responsabilité de guérir.
Aujourd’hui, cette solitude se met au service de mon besoin d’introspection ou je laisse émerger , mon intuition, ma fidèle conseillère ou à partir d’un espace bienveillant et d’amour je peux poser un regard mais un regard d’empathie et d’amour pour ma personne.