Je ne suis pas bonne en amour de passage
J’aime le quotidien
J’aime ces moments qui se répètent
mais qui finalement
Ne sont Jamais identiques
La routine
vous effraie, vous angoisse
Moi elle me plaît
Elle m’apporte une base sur laquelle
Une multitude de possibles se crée et évolue
Autant de possibles
Que mon imagination me le permet.
Une routine qui trouve un échos dans une autre,
Toujours présente mais jamais comparable.
Une source dans laquelle puisait une forme de sécurité, une source abondante de fous rire de sérieux et de légèreté.
J’aime quand les sourires s’enchaînent et
Que les mots nous enlacent
quand les gestes se répètent
Et polissent mes journées
D’ Une rondeur, d’une douceur
Qui accueille mon quotidien
Non je ne suis pas bonne en amour de passage
Ça me
Fatigue de me présenter
Encore et toujours
De répéter les rendez vous manqués
Les espoirs anéantis
Ça me fatigue de faire croire,
D’afficher mon meilleur coté
Alors que j’aime la face B, celle qu’on écoute moins Souvent et qui
regorge de secrets
Comme une île vierge , une aventure à tenter

Je préfère aux amours de passage celles qui se répètent
Celles qui m’offrent l’occasion de relever le défi
Celui D’aimer encore et de me laisser aimer
Les amours éphémères m’effraient, elles manquent de profondeur
Elles ne me laissent pas le temps de m’habituer, de trouver mes marques
Elles donnent un tempo d’inachevé, de quelque chose de négligé
De quelque chose qui aurait pu avoir la chance de nous élever mais qui par sa précipitation nous laisse en surface

La fièvre de l’impatience s’empare de l’esprit et le laisse sans nourriture, seul le corps est repu.. et encore pas toujours, rien n’est gagné à l’avance

J’aime l’amour qui se répète comme une ritournelle
Une chanson dont on changerait le refrain au gré De nos envies, de nos désirs de nos besoins
Un amour dans son quotidien qui m’apporte sérénité et confiance
Et Pourtant Rien n’est acquis dans l’amour
Même quand il se présente tous les jours à ta porte.
Un challenge à relever, celui de s’occuper de soi pour être mieux avec l’autre.

Non décidément je ne suis pas bonne en amour de passage
Je veux vivre plus que de me contenter.